Les principes de la Réflexologie.



Depuis la nuit des temps, les pieds et les mains ont fait l'objet de soins attentifs, tant d'un point de vue médical qu'esthétique. Ils ont été considérés comme des zones privilégiées de massage.

 

Chaque organe ou chaque partie du corps sont représentés sur la plante des pieds ou sur la paume des mains. Il est facile de dire que "les pieds sont les miroirs du corps".

 

La Réflexologie est une approche globale qui utilise un toucher spécifique, fait de pressions sur les différents points du pied ( appelées également zones "réflexes").

 

Elle peut aussi être pratiquée sur les mains.


Chaque zone "réflexe" est en lien avec un organe, une glande, un muscle ou toute autre partie du corps. La stimulation de l'un de ces points "réflexe" du pied entraîne immédiatement la stimulation de l'organe ou de la partie du corps correspondant.

 

On peut dire que le praticien en Réflexologie peut, " du bout des doigts", détecter et reconnaître à distance un organe déficient, un système en difficulté, un problème vertébral,etc...




Les origines de la Réflexologie.

 

En Égypte Ancienne, le berceau de la Réflexologie a été découvert dans le tombeau du médecin Antmahor. Avec la célèbre fresque murale, datant de 2500 ans av. J.C. qui illustre deux personnages exerçant, clairement, sur deux patients traités ainsi sur les pieds et les mains.

 

En Chine, dans la médecine traditionnelle, au IVème siècle, un acupuncteur nommé GE HONG découvrit que l'on pouvait utiliser les pouces pour exercer une pression profonde sur la plante des pieds. Ce moyen augmentait la guérison et la libération de l'énergie : le Qi.  Ainsi, on appelle parfois la Réflexologie "l’acupuncture sans aiguille".

 

En Occident, les premières études scientifiques reposent sur les travaux menés, au début du XXème siècle. En 1917, le Dr Fitzgérald va découvrir la notion de thérapie des zones. En théorie, dans ces 10 zones qui partent de l'axe du corps pour aller de la tête vers les mains et les pieds, l'énergie monte et descend.


S'il y a un blocage dans ce processus naturel, il affectera tout organe ou partie du corps qui se trouve dans la zone respective.